1 min lu
Jusqu'à quand tiendras-tu en apnée ?

Cette image représente bien ce que j’ai vécu pendant des années dans ma vie professionnelle jusqu’en à arriver à l’épuisement, puis plus tard à la perte totale de sens.

J’étais en apnée du lundi matin au vendredi soir.

Je remontais à la surface le week-end pour prendre une bouffée d’oxygène.

Mais ça ne suffisait pas, je ne déconnectais jamais totalement.

Je ramenais dans ma tête les dossiers laissés en suspens, les problèmes non résolus, les tensions entre collègues, …

Je ne profitais plus pleinement des bons moments que la vie m’offrait.

J’ai espéré que la situation s’améliore, j’ai essayé de m’y adapter, j’ai attendu des opportunités, j’ai pensé pouvoir m’y faire, …

J’ai trop attendu ! Il m’aura fallu dépasser mes limites pour comprendre.

Que la solution ne viendrait pas de l’extérieur.
Que rien ne changerait sans que je prenne des initiatives.
Que rien ne changerait sans que je prenne ma vie en main.
Que rien ne changerait sans que j’impulse ce changement.
Que rien ne changerait sans que je ne prenne la responsabilité de ma vie.

Mais avant de changer une situation qui ne convient plus, encore faut-il savoir ce qu’on veut à la place.

Et puis prendre toute la mesure des conséquences du changement, prendre conscience de sa nécessité et enfin l’accepter.

C’est un processus qui peut être long et épuisant.
Parce qu’on peut y tourner en rond.

Se faire accompagner le rend plus confortable, plus serein et surtout plus rapide.

La personne qui t'accompagne doit te permettre de te sentir à l’aise et libre de t’exprimer sans peur du jugement, de mieux comprendre qui tu es et comment tu fonctionnes.

Alors si tu te reconnais dans cette image :
Arrête de vivre en apnée ! Réagis avant l’asphyxie !
Réagis tant que tu as assez d’oxygène pour réfléchir correctement !